Pablo Escobar toujours mort ?
 
 
Pablo Emilio Escobar Gaviria, né le 1ᵉʳ décembre 1949 à Rionegro, Antioquia, Colombie, et mort le 2 décembre 1993 à Medellín, Colombie, est un célèbre trafiquant colombien de cocaïne. À la tête du cartel de Medellín, il a été l'un des principaux barons de la drogue dans les années 1980.  

  Le plus gros baron de la drogue.

À la tête du célèbre Cartel de Medellin, c'est un véritable empire qu'a créé Pablo Escobar dans les années 80, puisque près de 80% de la cocaïne exportée aux Etats Unis à cette époque provenait du Cartel. Au sommet de sa carrière, Escobar exportait environ 15 tonnes de cocaïne par jour, il générait environ 420 millions $ par semaine, soit plus de 370 millions €. Selon Forbes (magazine économique américain fondé en 1917), au cours de sa vie, Escobar aurait gagné environ 30 milliards $, soit plus de 26 milliards €. Petite anecdote Escobar aurait dépensé environ 2 500 $ par mois en élastiques uniquement pour faire ses liasses de billets, soit environ 2 200 €.

  Un Leader sanguinaire

La corruption et l'intimidation caractérisent la relation entre le système Escobar et les autorités colombiennes. Son système implacable vis-à-vis des autorités se résume à la fameuse expression « Plata o Plomo » (« l'argent ou le plomb »), ce qui signifie que celui qui a été ciblé n'a d'autre choix que d'être corrompu ou d'être abattu. Il est responsable de la mort d'environ 4 000 personnes, dont environ 200 juges et 1 000 officiers de police, journalistes et membres du gouvernement

 

Pablo Emilio Escobar Graviria

Légende incitative de votre photo  ci-dessus à retravailler SVP !
 
Une personne (trouvez le mot juste pour rendre votre intertitre pleine de contradictions.

Escobar est en effet un homme plein de contradictions, comme le fait d’adorer sa femme tout en multipliant les conquêtes, il est proche de sa fille et son fils mais n’hésite pas à embrigader de jeunes enfants dans son cartel et a en faire de petit soldat prêt à donner leurs vies, Il a notamment financé des églises et des hôpitaux, créé des programmes de distribution de nourriture, bâti des parcs et stades de football, ou encore fait construire des milliers de maisons. Pourtant il a fait des milliers de victime tout au long de sa carrière criminel. Toutes ses activités en faveur des pauvres lui ont valu le surnom de "Robin Hood", soit Robin des Bois.
 
 
Signez votre article + Formation !
 
 
 
 
Joomla templates by a4joomla